Les fouilles - Grand Hôtel-Dieu

Les fouilles

DES FOUILLES QUI ONT PERMIS DE NOMBREUSES DÉCOUVERTES

 

L’archéologie préventive conduite dans la perspective de la reconversion de l’Hôtel-Dieu a été une opportunité exceptionnelle d’évaluation patrimoniale et d’expertise du potentiel archéologique des sous-sols du site.

Les recherches archéologiques entreprises ont permis de dresser un portrait inédit de cette rive droite du Rhône au cœur de Lyon.

Dès juillet 2011, le premier diagnostic réalisé par le service Archéologie de la Ville de Lyon dans la cour de la Chaufferie mettait à jour les murs et dallages des maisons qui constituaient le bourg Chanin, quartier dont les premières mentions remontent au XIIIème siècle.

À quatre mètres sous terre, des vestiges gallo-romains ont attesté la présence de la ville antique.

 

En 2014, une deuxième phase de fouilles préventives, conduite dans la cour du Midi, a dévoilé des éléments témoignant de la présence de constructions successives, dès le XVème siècle et jusqu’au XVIIème, où ce quartier de Bourg-Chanin fut en partie rasé pour laisser place à l’Hôtel-Dieu.

Comme lors de la phase de 2012, les vestiges antiques, datés du 1er siècle après J.-C., prouvent une installation durable en bordure de fleuve.